Vitamine D3 à croquer

250 comprimés à croquer saveur de baies

Parfaite pour les enfants de 3 ans et plus, la vitamine D3 à croquer soutient une bonne croissance et un bon développement. La vitamine D aide le jeune corps à assimiler le calcium et le phosphore, ainsi qu’à acquérir et à conserver des os et des dents en santé et éviter les carences en vitamine D. Vitamine D3 à croquer de la gamme Treehouse, se présente sous forme de petit comprimé pratique au goût délicieux de baies naturellement édulcoré qui plaît aux enfants.

Posologie recommandée : Enfants de 3 ans et plus : Croquer 1 à 2 comprimés par jour ou suivre les recommandations d’un praticien de la santé.

Trouver un magasin

Info supplémentaires

Les enfants ont besoin de vitamine D pour leur croissance et leur développement normal ; or, les carences en vitamines D chez les enfants sont maintenant très répandues. La vitamine D3 est formée au niveau de la peau par les rayons du soleil, mais sa production est insuffisante pendant les hivers en région nordique et parfois même limitée les jours d’été ou les enfants sont couverts et utilisent un écran solaire. C’est pourquoi les médecins recommandent des suppléments de vitamine D3 aux enfants de tous âges.

Seule la vitamine D3 (aussi appelée cholécalciférol) est la forme naturelle produite par la peau par une belle journée ensoleillée. Les recherches montrent que la « vitamine soleil » est essentielle à l’assimilation du calcium et du phosphore et à la formation d’une dentition et d’une ossature saines. Elle joue aussi un rôle crucial dans le développement des systèmes cardiovasculaire, immunitaire et nerveux. La quantité de vitamine D3 recommandée pour les enfants et les adolescents a récemment été revue à la hausse et doublée jusqu’à 400 UI par l’American Academy of Pediatrics.

Treehouse Vitamine D3 à croquer représente un moyen simple de donner à vos enfants une dose adaptée à leur âge et de soutenir leur développement et leur santé à long terme. Elle est offerte en une délicieuse saveur de baies naturelles qui plaira à vos enfants. Excellente pour les enfants de 3 ans et plus.

Ingrédients

Valeur nutritive

Chaque comprimé contient :
Vitamine D3 (cholécalciférol) 400 UI (10 mcg)

Autres ingrédients

Xylitol, saveur naturelle (baies), stéarate de magnésium d’origine végétale (lubrifiant), colorant naturel (carotte rouge).

 

Sans colorants, agents de conservation ou édulcorants artificiels ; sans produits laitiers, sucre, blé, gluten, levure, soja, oeufs, poissons, fruits de mer, sel, noix ni OGM. Convient aux végétariens.

Recherche

Résumé de la recherche

La déficience en vitamine D a été associée à des maladies chroniques courantes chez les enfants. En effet, les enfants qui ont une carence en vitamine D courent plus de risques d’avoir des allergies, et font 50 % plus de visites à l’urgence pour de graves crises d’asthme (Litonjua, 2012 ; Brehm et al., 2010). De nouvelles études semblent indiquer que la vitamine D a un rôle à jouer dans le maintien de la santé immunitaire et la prévention de maladies comme le diabète et le cancer (Wagner et al., 2008).

Ce ne sont pas toutes les formes de vitamine D, apparemment, qui soutiennent la santé humaine. Seule la vitamine D3 (cholécalciférol) est la forme naturelle produite dans la peau par une journée ensoleillée (Heaney, 2008). L’American Academy of Pediatrics a récemment revu à la hausse sa recommandation concernant l’apport quotidien minimal en vitamine D3 à 400 UI pour tous les enfants et adolescents (Wagner et al., 2008). Les études ont montré que cette nouvelle dose était sans danger pour les enfants (Pappa et al., 2012).

Références

Brehm, J., Schuemann, B., Fuhlbrigge, A., Hollis, B., Strunk, R., Zeiger, R., Weiss, S., Litonjua, A. (2010). Serum vitamin D levels and severe asthma exacerbations in the Childhood Asthma Management Program study. J Allergy Clin Immunol, 126(1), 52-8.e5.

Heaney, R. (2008). Vitamin D in health and disease. Clin J Am Soc Nephrol, 3(5), 1535-41.

Litonjua, A. (2012). Vitamin D deficiency as a risk factor for childhood allergic disease and asthma. Curr Opin Allergy Clin Immunol, 12(2), 179-85.

Pappa, H., Mitchell, P., Jiang, H., Kassiff, S., Filip-Dhima, R., DiFabio, D., Quinn, N., Lawton, R., Varvaris, M., Van Straaten, S., Gordon, C. (2012). Treatment of vitamin Dinsufficiency in children and adolescents with inflammatory bowel disease: a randomized clinical trial comparing three regimens. J Clin Endocrinol Metab, 97(6), 2134-42.

Wagner, C., Greer, F. (2008). Prevention of rickets and vitamin D deficiency in infants, children, and adolescents. Pediatrics, 122(5), 1142-52.